contact@ff2p.fr
 
     
     
 
       



le metier


Le psychopraticien est un professionnel de la relation d’aide dans le champ de la psychothérapie, utilisant obligatoirement une méthode spécifique.
Son accompagnement tend à soulager les souffrances, les angoisses et les crises des individus.
Il s’appuie sur cette méthode de psychothérapie spécifique (analyse transactionnelle, sophrothérapie, approche centrée sur la personne, etc.) qu’il a lui-même expérimenté, et sur sa propre psychothérapie effectuée dans la méthode à laquelle il a été formé.
Ces facteurs, conjugués à un travail de supervision obligatoire garantissent le professionnalisme et l’éthique du psychopraticien.
La référence à une méthode psychothérapique reconnue et codifiée par la FF2P et l’EAP, constitue la particularité du psychopraticien.

Le psychopraticien intervient dans les champs suivants :
- les problématiques sociales : personnes victimes de racisme, de violence, de harcèlement, soumises à une addiction...
- les problématiques relationnelles : confiance, affirmation et estime de soi, relation à l’autre, conflit...
- les troubles réactionnels à un évènement de vie : épuisement au travail, burn-out, rupture, chômage, divorce, deuil...
- les troubles de l’adaptation : sociaux, familiaux, professionnels...

Il peut répondre à la demande d’un professionnel de santé (psychiatre, médecin généraliste, psychologue), qui lui adresse des patients souffrant de troubles psychopathologiques qui peuvent bénéficier de la méthode thérapeutique qu’il pratique.
Ses connaissances en psychopathologie lui permettent de repérer d’éventuels troubles psychiques, d’adapter son accompagnement et si nécessaire d’orienter à son tour vers des spécialistes de la santé mentale.
Il repère les problématiques qui figent, entravent le mouvement de vie et créent de la souffrance, du dysfonctionnement voire de la maladie.
En appliquant les outils de sa méthode il va permettre à la personne de remobiliser ses ressources et d’aller vers une plus grande autonomie psychique.




la VAE


Devenir psychopraticien par la V.A.E. (Validation des Acquis de l'Expérience).

Vous êtes psychopraticien installé depuis au moins 3 années, vous pouvez obtenir la Certification de psychopraticien délivré par la FF2P sur la base de votre expérience professionnelle.

Vous n'êtes pas psychopraticien, mais estimez en raison de votre parcours professionnel avoir des compétences pour obtenir la certification à ce titre, vous pouvez faire valoir votre demande.

Qu'est-ce que la VAE ?
La validation des acquis de l'expérience est une mesure qui permet à toute personne, quels que soient son âge, son niveau d'études ou son statut, de faire valider les acquis de son expérience pour obtenir une certification professionnelle.
Trois ans d’expérience en rapport avec le contenu de la certification visée sont nécessaires.
La VAE pour le titre de psychopraticien délivré par la FF2P La VAE est une demande individuelle, que vous pouvez faire valoir, quels que soient votre formation et votre organisme de formation, si vous souhaitez être certifié par la FF2P.





Procédure à suivre pour faire une demande

1. Faire une demande par l'envoi d'une lettre motivée comprenant :
- vos nom, prénom, et coordonnées personnelles et professionnelles
- votre CV
- une lettre de motivation que vous pourrez envoyer par courrier adressé à :

Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse
6 avenue du Maine
75015 Paris
Tél. 01 44 05 95 50

ou directement par email à : contact@ff2p.fr

Un livret de recevabilité (livret 1) vous sera alors adressé à retourner à la FF2P, rempli avec les justificatifs nécessaires.

Ces deux étapes sont gratuite.


2. Si votre dossier (livret 1) a été jugé recevable, vous aurez à remplir le livret 2, et joindre avec les justificatifs qui seront réclamés.
Vous pourrez ensuite soutenir votre dossier devant le jury chargé de contrôler et d'évaluer les compétences professionnelles acquises par les candidats;

Cette étape est payante.

Le jury prononce ensuite la validation totale ou partielle de la demande, les résultats sont adressés par écrit ainsi que le diplôme, si la validation des acquis est proposée.

En cas de refus partiel ou total, des préconisations seront suggérées (par exemple un complément de formation).

Pour cette étape, vous pouvez si vous le souhaitez vous faire accompagner, soit en interne par l'un des organismes de formation affiliés à la FF2P, soit en externe par des spécialistes de la VAE.

Cet accompagnement, qui n'est pas obligatoire, peut vous aider dans vos démarches et vous préparer à la présentation de votre dossier.

Date du prochain jury VAE : 17 novembre 2016