La recherche

Page en cours de construction

 

Le Science And Research Committee de l’EAP

La mission principale du Science And Research Committee (SARC) au sein de l’EAP est de faciliter l’accès des praticiens de la psychothérapie à la recherche et de combler le fossé bien connu entre les praticiens et les chercheurs. Il existe plusieurs formes et conceptions de la pratique de la recherche dans le domaine de la psychothérapie. Le SARC contribue aux discussions sur les conceptions de recherche appropriées qui respectent la nature des processus interpersonnels en psychothérapie. La recherche est une activité multidisciplinaire complexe et hautement technique et pour atteindre nos objectifs, nous avons établi un réseau avec des chercheurs internationaux respectés. Grâce à ce contact, nous offrons la possibilité d’une relation de travail entre les chercheurs et les psychothérapeutes formés selon les exigences de l’EAP. Par exemple, en participant à des études de recherche en psychothérapie en cours, nous pouvons apporter notre contribution à la recherche sous la forme de notre expérience quotidienne en tant que cliniciens sur le terrain. Ces possibilités créent un dialogue et contribuent à réduire l’écart praticien-chercheur à mesure que chacun comprend mieux les besoins, les objectifs et les méthodes de l’autre. La finalité étant que la recherche puisse aboutir à une forme de connaissance pratique que les cliniciens se sentent capables d’évaluer et éventuellement intégrer dans leurs considérations cliniques lors du traitement des patients. Cela conduit à une forme plus éclairée et choisie de « pratique fondée sur des preuves ».

 

Quels objectifs ?

Les objectifs du SARC sont les suivants :

  1. Soutenir le cadre de la recherche en psychothérapie et collaborer avec d’autres organisations (universités, sociétés de recherche, etc.) qui font de la recherche en psychothérapie.
  2. Encourager les organisations membres de l’EAP à faire de la recherche en psychothérapie et à diffuser des communications et des informations sur les activités de recherche des organisations membres de l’EAP concernant la recherche en psychothérapie.
  3. Donner accès à des informations et des conseils sur les paramètres contemporains de la recherche en psychothérapie qui pourraient être appropriés (pour les projets de l’EAP) et d’un niveau élevé.
  4. Fournir de l’information et faciliter l’accès aux bases de données existantes et aider les membres à faire bon usage de ces ressources pour la recherche.
  5. Fournir de l’information sur les projets de recherche réels qui sont utiles à la pratique quotidienne et à qui les praticiens peuvent participer.
  6. Aider à la publication d’articles et de projets dans la recherche en psychothérapie dans l’IJP (International Journal of Psychotherapy) et dans d’autres revues de recherche en psychothérapie.
  7. Soutenir et encourager les activités de recherche : c’est-à-dire des ateliers de formation, des séminaires et des réunions professionnelles, organisés par l’EAP ou les organisations membres.
  8. Développer des projets de recherche avec le soutien de l’EAP.
  9. Sensibiliser la communauté psychothérapeutique à l’importance que la recherche en psychothérapie aura dans le développement futur de la psychothérapie en tant que profession indépendante.
  10. Soutenir l’ETSC (European Training Standards Committee, comité européen des normes de formation) dans l’élaboration des normes de formation fixées par l’EAP, qui incluront des questions de recherche dans la formation en psychothérapie.
  11. Soutenir la communication entre les membres de l’EAP concernant les normes éthiques pour la recherche en psychothérapie.
  12. Soutenir la formation professionnelle continue liée à la recherche en psychothérapie.